bandeau
Imprimer Imprimer

Envoyer à un ami Envoyer
à un ami

Communiqué intersyndical CGT, CFDT, UNSA, FA-FPT | Police Municipale attentats de Paris et droit de retrait

Les organisations représentatives des policiers municipaux (CGT, CFDT, UNSA et FA-FPT) souhaitent réagir à l’indécence des communiqués d’organisations prétendant représenter les policiers municipaux. Celles-ci appellent l’ensemble des policiers municipaux à abandonner la voie publique et la par là même la protection de celles et ceux qu’ils se sont engagés à protéger.

Onze mois après les attentats qui avaient touché les symboles de notre République, les valeurs que nous nous sommes engagés à protéger viennent d’être, à nouveau, victimes de barbares porteurs de mort dans nos rues. Déjà au mois de janvier, ces mêmes organisations appelaient les policiers municipaux à faillir à leurs engagements vis-à-vis des institutions et des populations qu’ils protègent.

Nous, organisations syndicales représentatives, appelons l’ensemble des policiers municipaux à être présent au plus près de nos concitoyens dans l’espace public. A opérer avec la plus grande visibilité pour rassurer celles et ceux à qui les événements du vendredi 13 novembre font craindre pour leur sécurité au quotidien.

Nous invitons nos collègues à exercer leurs missions avec la plus grande vigilance, à se doter de tous les éléments de sécurité ou d’armement dont ils peuvent être dotés, à l’intérieur comme à l’extérieur des postes de police. Par une attitude professionnelle sur la voie publique, comme en patrouille, en accentuant l’attention portée à leur environnement immédiat lors de leurs patrouilles. En s’assurant de leur propre sécurité comme de celle de leurs collègues de patrouille.

Nous dénonçons ces communiqués irresponsables, les rédacteurs de ceux-ci ne peuvent se prévaloir d’appartenir à un corps de police. Vendredi soir pas un secouriste n’a failli à sa mission alors que certains d’entre eux prodiguaient les premiers soins en première ligne, sous le feu des terroristes. Pas un policier municipal ne manquera à l’obligation qu’il a prise de « SERVIR ».

Nous exprimons tout notre soutien aux familles des victimes, à qui nous adressons nos plus sincères condoléances, nous nous associons à leur douleur. Nos pensées se portent également aux blessés à qui nous souhaitons un prompt rétablissement.

Télécharger au format PDF

Communiqué intersyndical CGT, CFDT, UNSA, FA-FPT | Police Municipale attentats de Paris et droit de retrait

Mentions légales -  Site réalisé sous Spip