bandeau
Imprimer Imprimer

Envoyer à un ami Envoyer
à un ami

ESH / Communiqué intersyndical de la commission paritaire nationale emplois et formation

Les Organisations Syndicales de salariés sont inquiètes de l’évolution du dialogue social et de la volonté du collège employeur de la branche de vouloir tout « niveler par le bas ».

RAPPEL  : La convention collective des ESH couvre la quasi-totalité des ESH ainsi que bon nombre de structures d’Action Logement.
La commission paritaire nationale a pour vocation, notamment, d’étudier et conclure tout accord intéressant le personnel et de décider des modifications ou améliorations qui peuvent être apportées à notre convention collective.

QUE CONSTATONS-NOUS DEPUIS QUELQUES ANNÉES ?

SALAIRES : Depuis 2008, nous assistons à un nivellement par le bas systématique de nos grilles
RÉVISION CONVENTION COLLECTIVE : Devant les difficultés de dialogue social avec les représentants employeurs, il a été décidé de reprendre les discussions plus tard.
FORMATION PROFESSIONNELLE CONTINUE (F.P.C) : Suite à l’échec des négociations de 2014, les employeurs ont l’ idée de proposer un financement complémentaire de la FPC sur la base d’une ponction de la prime d’ancienneté des salariés.
Une autre ponction sur les jours de congés supplémentaires pour ancienneté servirait à abonder les comptes d’heures CPF (congés personnel de formation).
Bref  : Nous sentons une réelle volonté de dialogue social dans ces propositions, celle de faire payer aux salariés leurs formations !
NAO 2016 : La NAO se profile à l’horizon et nous sommes très perplexes sur l’évolution de notre grille de salaires qui a subit les années précédentes un tassement vers le bas de tous les coefficients après la seule indexation du SMIC durant 2 ans sur le premier niveau.

QUE POUVONS-NOUS FAIRE ?

Dénoncer cet état de fait et rappeler que le collège employeurs des ESH s’inscrit dans une volonté idéologique du MEDEF de "serrer les boulons". Cela justifie-t-il .... de telles mesures ?
Rappeler à nos employeurs qu’ils ne doivent pas utiliser la crise économique pour pratiquer un dumping social indigne de la politique RSE (responsabilité sociétale des entreprises) dont se targue la fédération des ESH. Les ESH jouissent d’une santé économique particulièrement bonne. Il est donc inconcevable que les salariés de la branche subissent une remise en cause de leurs acquis.
Communiquer et informer les représentants du personnel de chaque ESH pour porter le débat en interne et rappeler que cette attaque de nos acquis sociaux conventionnels n’est aucunement justifiée.

N’OUBLIONS PAS QUE CE SONT LES SALARIES QUI FONT LA RICHESSE DES ESH !

Mentions légales -  Site réalisé sous Spip