bandeau
Imprimer Imprimer

Envoyer à un ami Envoyer
à un ami

Rythmes scolaires : déclaration des élus CGT au Comité Technique du CDG 34 du 11 juillet 2014

Depuis deux ans la réforme des rythmes scolaires occupe les communes. La réforme Peillon provoque un transfert de charges de l’Etat aux collectivités locales, demande une réorganisation de l’école et du péri scolaire en impactant le milieu associatif et les familles.

Le dispositif Hamon permet en partie aux communes d’organiser le temps scolaire. Chaque maire peut définir de manière dérogatoire la durée de chaque journée, de chaque semaine. L’accord du ou des conseils d’école est nécessaire, ce qui est nouveau par rapport au précédent décret mais c’est une remise en cause du calendrier national des congés scolaires. Les horaires des enseignants pourraient donc être définis commune par commune.
Le possible regroupement des activités périscolaires sur une après-midi confirme que les « rythmes de l’enfant » sont bien loin des préoccupations ministérielles.

Télécharger au format PDF

Rythmes scolaires : déclaration CGT CDG 34

Mentions légales -  Site réalisé sous Spip