bandeau
Imprimer Imprimer

Envoyer à un ami Envoyer
à un ami

STA : ça grogne au service des routes du département d’Indre-et-Loire

Les agents du service territorial d’aménagement, le service des routes du département sont en colère, à tout le moins, la soixantaine d’entre eux qui manifestaient hier, jeudi 27 novembre, à la porte du conseil général, place de la préfecture.

A l’appel de trois syndicats, la CGT, FO et la FSU, ces personnels d’exploitation, en chasuble fluo, voulaient dénoncer les propositions d’horaires faites par la direction qui prévoient une expérimentation sur le STA de Tours (voies rapides et agglo).

La direction des services propose une extension du travail en été à 42 heures par semaine et une réduction en hiver.

Ce qui apparaît comme « inacceptable et inapplicable » pour les agents qui débrayaient hier, lesquels avancent que ces modifications organisationnelles « n’amélioreront pas les performances du service rendu aux usagers ».

En Indre-et-Loire, ils sont 250, répartis dans cinq centres « STA ». Leur tâche : l’entretien des 4.000 kilomètres du réseau routier départemental (axes régionaux et départementaux).

Des agents qui interviennent aussi bien sur les travaux programmés qu’en situation d’urgence, notamment en période hivernale.

Droits réservés

Mentions légales -  Site réalisé sous Spip