bandeau
Imprimer Imprimer

Envoyer à un ami Envoyer
à un ami

Acquis des revendications à St ORENS de GAMEVILLE (31)

L’abolition du jour de carence depuis le 1er juillet

Les agents territoriaux qui interviennent sur les écoles primaires et maternelles pour faire de l’entretien et des animations durant les interclasses étaient toutes embauchées sur des temps incomplets depuis toujours (28H30 ou 32H).

La CGT demandait à ne plus embaucher des femmes (tous les agents d’entretien sont des femmes) à temps incomplets (salaires de misère)
La CGT a revendiqué l’équité avec les hommes qui eux, dans tous les autres services de la commune, étaient embauchés à temps complet.

Le syndicat CGT a obtenu dans un premier temps en 2011 le passage à 32H pour tous les agents (sauf ceux qui ne le désiraient pas ).

En septembre de cette année, notre ténacité (et grâce à la mise en place des nouveaux rythmes scolaires) a payé et tous les agents des écoles sont passés à 35H (sauf 2 sur les 32 agents qui ne le désiraient pas) .

L’équité homme/femme est en place désormais à Saint-ORENS.

Mentions légales -  Site réalisé sous Spip