bandeau
Imprimer Imprimer

Envoyer à un ami Envoyer
à un ami

Communiqué du collectif des psychologues CGT

A l’initiative de la CGT, la manifestation du 26 septembre a réuni 400
psychologues devant Bercy
pour revendiquer la revalorisation de leur salaire. Venus de toutes les régions de France, beaucoup de jeunes professionnels et d’étudiants ont fait le déplacement pour témoigner de leur situation précaire. Les psychologues travaillant dans les champs de la santé, de la Fonction Publique Territoriale, la Fonction Publique d’Etat, des secteurs conventionnés et du médico-social ont répondu nombreux à l’appel.

Dans une ambiance chaleureuse et déterminée, les psychologues ont battu le pavé, chanté leur revendication « Psychos de partout, vient avec nous devant le Ministère dire ta colère….on va pas se laisser faire ! ».

Lors des dernières manifestations de janvier 2011 à mai 2013, le ministère de la santé avait renvoyé la demande de la CGT sur Bercy pour la question des salaires et la précarité de nos emplois. Dans ce sens, nous avons fait parvenir différents courriers aux ministres successifs de la santé et des finances. Les uns et les autres se renvoyant continuellement la responsabilité des décisions, la CGT a pris l’initiative de demander un RV à Bercy pour y déposer les 12000 signatures de la pétition et demander l’ouverture de négociations salariales. Par son refus de nous recevoir et malgré la forte mobilisation ce jour là, le ministère des finances a ainsi affiché son profond mépris à l’égard des psychologues qui travaillent auprès de la population.

Néanmoins, la délégation, représentant les secteurs public/privé, a accepté d’être reçue par le cabinet du ministère de la Fonction Publique. A été évoquée une refonte totale de l’architecture statutaire de toutes les fonctions publiques, vaste chantier qui prendra de nombreuses années ! Comme souvent, nous avons été bien reçus, écoutés, mais comme jusqu’à ce jour aucun engagement n’a été pris si ce n’est de transmettre nos revendications à qui de droit.

[rouge]La CGT dépose dans l’immédiat les 12 000 signatures de la pétition
accompagnée d’une nouvelle demande de RV au ministère du budget.
[/rouge]

Grâce à la forte mobilisation de 2011, nous avons obtenu la révision du titre de psychothérapeute

Pour la FPH, nous avons obtenu la fonction FIR pour les contractuels, une augmentation du quota de Hors Classe et les prémices d’une reconnaissance institutionnelle (circulaire expérimentation).

[bleu]La juste rémunération du travail n’est pas un privilège mais un droit ![/bleu]

Nous sommes actuellement confrontés à des choix de société : d’un côté la financiarisation de l’économie (le crash bancaire a été résorbé en un an par le contribuable !) et de l’autre une dévalorisation et dégradation du travail.

Nous avons à coeur de développer ce mouvement, pour lequel nous avons déjà de nombreuses propositions, en lui donnant une dimension accrue au niveau intersyndical.

[rouge]Notre mobilisation doit être à la hauteur de l’enjeu.[/rouge]

Mentions légales -  Site réalisé sous Spip