bandeau
Imprimer Imprimer

Envoyer à un ami Envoyer
à un ami

Saint Vallier (71) : Un premier dirigeant d’organisation de la CGT en S&L menacé de révocation ! Deuxième rassemblement le 19/09 à 11h30 mairie de St Vallier

Après le rassemblement solidaire de ce 11 septembre en Mairie de Saint-Vallier, réussi aussi bien par les agents en grève que par le soutien CGT extérieur, une délégation CGT a été reçue par la Municipalité.

Les engagements suivants ont été actés :
- Au lendemain du Conseil de Discipline du 18 septembre, le Maire prend sa décision sans mettre en péril l’emploi et le salaire de notre camarade.
- Les négociations sur la Santé et la Sécurité au Travail reprennent, avec l’engagement de mesures concrètes, construites sur le terrain, avec les agents, en agissant efficacement pour le bien être au travail de tous les agents, c’est-à-dire de l’agent menacé de révocation, des 2 agents qui ont exprimé par écrit leur mal être au travail, mais aussi et surtout de tous les agents qui souffrent au travail sans l’avoir formalisé à l’employeur.

Si le Maire respecte ces engagements, alors la Cgt s’engage à son tour à faire évoluer les rapports relationnels entre la Direction et le Syndicat, tout comme les mentalités entre collègues, et l’ambiance de travail entre tous les agents. Ce qui nécessitera un travail de longue haleine, en faisant vivre concrètement sur le terrain, l’accord sur la Santé et la Sécurité au Travail : c’est en contribuant à l’amélioration des conditions de travail, et de l’environnement de travail de ses agents, que la Collectivité parviendra à accroître la qualité des services publics rendus à la population.

Il a été clairement établi et pris en compte par les 2 parties lors des échanges qui ont eu lieu, qu’une salariée a subi des brimades alors que Patrick était en suspension d’activité... Ce qui démontre bien que c’est l’ambiance générale qui est mauvaise.

Patrick n’est que le bouc émissaire d’un DGS qui se refuse à négocier avec la CGT ! Il semblerait donc que les choses s’arrangent... que les élus aient pris conscience des éléments apportés par la CGT.

Mais la situation reste tendue et rien n’est acquis tant que le Conseil de Discipline ne s’est pas tenue et que la décision officielle du Maire n’est pas rendue.

Ce qui justifie pleinement la poursuite de la mobilisation avec :
- Une large délégation CGT pour accompagner notre camarade lors du Conseil de Discipline, le mercredi 18 septembre à 15h au Centre De Gestion de la Fonction Publique Territoriale, 6 rue de Flacé à Mâcon
- Un nouveau rassemblement solidaire, le jeudi 19 septembre à 11h30 en Mairie de Saint-Vallier au lendemain du Conseil de Discipline pour vérifier ensemble que les engagements pris le 11 septembre par les élus de la municipalité seront bien tenus ! Ce qui mettra alors fin au litige en cours. (Dans le cas contraire, nous déciderons ensemble des actions à mettre en œuvre...)

La Fédération affirme sa pleine et entière solidarité avec notre camarade et, avec les organisations CGT de Saône-et-Loire, elle exige le respect des engagements pris le 11 septembre.

Mentions légales -  Site réalisé sous Spip