bandeau
Imprimer Imprimer

Envoyer à un ami Envoyer
à un ami

Réforme des retraites 2013 |Tract de la CSD de la Sarthe

CGT TERRITORIAUX
RÉFORME « RETRAITE 2013 »

Un gouvernement à l’écoute du patronat, mais sourd aux revendications des salariés et des retraités.

Après avoir obtenu de 3 organisations syndicales de salariés (CFDT, CFE-CGC et CFTC) la signature de l’accord national sur la « sécurisation de l’emploi », rogné ainsi le code du travail et précarisé un peu plus les salariés, le Medef a déjà acquis la sous-indexation des pensions d’1 point en dessous de l’inflation pour les retraites complémentaires Arcco et Agirc grâce à la CFDT, FO et la CFTC.

Fort de ces conquêtes, le voilà qui presse maintenant le gouvernement pour obtenir dans le cadre de la réforme du régime général et des régimes spéciaux de retraite qui devrait être votée d’ici la fin de l’année 2013, avec déjà programmé de nouveaux reculs pour les salariés et les retraités.

Telles que sont organisées et financées nos retraites par répartition, trois facteurs interviennent pour définir le montant des pensions versées par le régime général et les régimes spéciaux :

1) la durée des cotisations ;
2) l’âge légal du départ à la retraite ;
3) le niveau des pensions.

Le Medef souhaite attaquer sur les 2 fronts et exige :

- 45 années de cotisation au lieu de 41,5 au terme de la précédente réforme de 2010 ;
- Le report de l’âge légal du départ de 62 à 65 ans ;
- Une sous-indexation de l’augmentation des pensions.

Pourtant, si l’on prend la peine de regarder les exonérations de cotisations sur certains compléments de salaires et sur les dividendes versées aux actionnaires, on mesure très vite que cette nouvelle attaque du patronat est purement idéologique. Ces exonérations représentent actuellement 32 Milliards d’euros auxquelles s’ajoutent depuis l’arrivée au pouvoir de F.Hollande 20 Milliards au titre du crédit d’impôt versé aux entreprises.

Situation du régime général et ses besoins de financement.
Ce que dit le Conseil d’Orientation des Retraites (COR) :

[rouge]Besoins de financement en 2017 : 18,8 Milliards d’€[/rouge]

Deux scénarios en 2014 Besoin de financement
Chômage à 4,5 de la population active et productivité du travail de 2% Excédent de 11,6 Milliards d’€
Chômage à 7% de la population active et productivité du travail à 1% Déficit de 64 Milliards d’€

[rouge]Et pourtant, l’argent existe ![/rouge]

Des rémunérations qui échappent aux cotisations sociales Montant 2012 en Milliards d’€ Si des cotisations étaient prélevées au même niveau que sur les salaires, le rapport pour les caisses de retraites serait :
Intéressement, participation, stock-options, parachutes dorés… 120 15 Milliards d’€
Dividendes versées aux actionnaires en France 250 20 Milliards d’€

La question principale est donc d’affecter des ressources nouvelles au financement des retraites. Ce qui passe par une réforme ambitieuse du financement de ces dernières, comme le revendique la CGT.

1er constat : depuis la réforme Balladur de 1993, les réformes successives conduisent à une dégradation importante du pouvoir d’achat des retraités par rapport aux salariés.

2ème constat : comme les précédentes, la réforme de 2010 n’a pas permis, malgré les sacrifices imposés, de résoudre le problème du financement des retraites, faute d’apporter les ressources nécessaires.

3ème constat : Ce sont donc bien les conditions économiques et non la démographie qui constituent le premier facteur déterminant de l’équilibre financier des retraites.

Ce tract qui se veut une alerte, a vocation à mobiliser et agir massivement pour défendre la retraite à 60 ans et contribuer ainsi à faire progresser la durée de vie en bonne santé.
Face à l’accélération de la crise sociale, la CGT assume toutes ses responsabilités pour que la colère légitime débouche sur des acquis pérennes et intergénérationnels.

La CGT propose à toutes les forces syndicales, associatives, aux salarié(e)s, aux retraité(e)s et aux privés d’emploi qui ont souhaité un vrai changement en Mai 2012, de participer massivement aux rassemblements futurs pour obtenir gain de cause.

[rouge]NOTRE RETRAITE, NOUS VOULONS LA VIVRE DIGNEMENT ![/rouge]

Télécharger au format PDF

Réforme des retraites 2013

Mentions légales -  Site réalisé sous Spip