bandeau
Imprimer Imprimer

Envoyer à un ami Envoyer
à un ami

Pourquoi les organisations syndicales de la Fonction publique ne participeront pas au CSFPT du 17 décembre 2003

Monsieur le Président du CSFPT,

Le 1er octobre nous nous adressions à Monsieur le ministre de la Fonction publique pour lui faire part de notre exigence d’ouverture immédiate de négociations salariales portant sur :

- Le rattrapage du pouvoir d’achat des salaires et des pensions de retraite au regard de la hausse du coût de la vie depuis le1er janvier 2000, par une revalorisation du point d’indice de 3.6 % (valeur au septembre 2003) ;
- Le traitement contentieux accumulé ;
- Les indispensables mesures bas salaire avec le relèvement du minimum Fonction publique, véritable " sous-SMIC " ;
- Les dispositions touchant à l’amplitude de la grille et des carrières ;
les nécessaires prises en compte des qualifications , déblocages des carrières et amélioration des promotions ;
- Des mesures pour 2004 permettant le maintien et la progression du pouvoir d’achat des personnels actifs et retraités.

Force est de constater que les réponses apportées par le Ministre de la Fonction publique au nom du gouvernement ne tiennent pas compte de nos demandes et des attentes des personnels :

- refus de revaloriser les traitements pour 2003 et les années antérieures ;
- perspective d’une hausse de seulement 0.5 % du point d’indice pour 2004, ce qui engendre une baisse sans précédent du pouvoir d’achat. (...)

Lire la suite en cliquant sur le document PDF

Communiqué commun

Mentions légales -  Site réalisé sous Spip