bandeau
Imprimer Imprimer

Envoyer à un ami Envoyer
à un ami

Tract |13 décembre 2012 : Personnels médicaux et sociaux : Allons dire au Medef, aux employeurs publics et privés : la précarité, la flexibilité, le chômage, l’absence de reconnaissance des qualifications, les bas salaires : ça suffit !!!

Pour un service public de qualité dans le secteur médico-social,
exigeons la reconnaissance de nos qualifications.

Les professionnels refusent les politiques sécuritaires comme politiques sociales, un travail médico-social instrumentalisé dans une société de plus en plus orientée vers le contrôle, la répression, la punition.

La CGT demande la reconnaissance de notre autonomie professionnelle
et de notre capacité à donner notre avis et impulser les politiques
médico-sociales, avec des moyens, au-delà des effets d’annonces,
pour répondre aux besoins de la population.

La CGT souligne que la filière médico-sociale pour l’ensemble des cadres
d’emplois doit être reconnue tant en matière :
- d’évolution de carrière,
- de reconnaissance des qualifications,
- de niveau des rémunérations,
- de la technicité des métiers,
- de la pénibilité.

La CGT revendique un traitement des filières harmonisées dans un espace indiciaire suffisant pour la reconnaissance des qualifications. Aucune réponse indemnitaire ne peut être une vraie réponse à l’absence de reconnaissance des qualifications.

Tract |13 décembre 2012 : Personnels médicaux et sociaux : Allons dire au Medef, aux employeurs publics et privés : la précarité, la flexibilité, le chômage, l’absence de reconnaissance des qualifications, les bas salaires : ça suffit !!!

Mentions légales -  Site réalisé sous Spip