bandeau
Imprimer Imprimer

Envoyer à un ami Envoyer
à un ami

Agir pour le changement

Déclaration de la Commission exécutive de la Fédération CGT des Services publics

Réunie le 14 juin, la CEF a débattu de l’actualité revendicative, en prenant appui sur les débats du Comité national fédéral tenu fin mai.

Dans un contexte marqué par la poursuite de la crise économique et sociale, et alors que la question de la dette publique structure fortement le discours du nouveau gouvernement, la construction du rapport de force pour une meilleure répartition des richesses est la priorité de nos syndicats. La lutte contre l’idéologie de haine et de division de l’extrême droite doit devenir une dimension permanente de notre activité syndicale.

La conférence sociale prévue début juillet est un premier rendez-vous important qui doit être placé sous la vigilance des salariés. Cette conférence ne peut se résumer à l’élaboration d’un agenda social.
Elle doit marquer de premières évolutions significatives, en nette rupture avec les politiques d’austérité menées en Europe.
Sur les questions d’emploi public, de salaires, de retraite, de protection sociale, sur le jour de carence dans la Fonction publique, le gouvernement est en capacité de prendre de premières décisions concrétisant le changement qu’ont massivement exigé les salariés et agents publics.
L’intervention des salariés avec leurs syndicats est la meilleure garantie pour obtenir des avancées sociales.

C’est la raison pour laquelle la CEF engage les syndicats de la Fédération à investir la semaine de déploiement revendicatif décidée par la Confédération pour la semaine du 25 au 29 juin.

D’ores et déjà, de nombreuses luttes menées sur le territoire ces dernières semaines marquent la volonté des agents de notre champ professionnel d’être entendus sur leurs revendications : lutte des travailleurs sociaux des conseils généraux de l’Isère et de l’Indre ; mobilisation des personnels de la direction de l’éducation à la mairie de Saint-Etienne ; débrayage au conseil général du Finistère sur les questions de promotion ; journée nationale d’action des égoutiers le 29 mai ; grève des agents du Nettoiement de la Ville de Paris ; grève nationale unitaire pour les salaires à Veolia Eau/Générale des Eaux le 18 juin ; pétition unitaire contre le jour de carence au conseil général du Val-de-Marne ; lutte contre la répression antisyndicale à Valence et Nancy, contre le contrôle biométrique des agents à Garges Lès Gonesse ; grève des égoutiers de l’agglomération d’Orléans le 6 juin ; etc…

Dans les semaines à venir, la CEF appelle ses syndicats à développer les luttes et à interpeller les parlementaires nouvellement élus pour faire entendre nos exigences revendicatives. Elle appelle enfin à mettre en perspective la préparation d’une rentrée sociale combative et à continuer la bataille de la syndicalisation pour renforcer la capacité d’agir des personnels.

Montreuil, le 18 juin 2012

Le communiqué

agir pour le changement

Mentions légales -  Site réalisé sous Spip