bandeau
Imprimer Imprimer

Envoyer à un ami Envoyer
à un ami

Sécurité sociale : Franchises, non ! Une bonne réforme, oui !

Pour répondre aux besoins de santé, à la nécessité de conquérir le droit à la santé égal pour tous, la Cgt fait des propositions pour un autre financement de la Sécurité sociale.

L’instauration de 4 franchises, de 10 euros chacune, proposée par le Président de la République aurait des effets injustes pour les assurés sociaux et participerait à la remise en cause du régime universel et solidaire de la Sécurité sociale.

Ces franchises s’ajouteraient :
• à la contribution de 1 € sur chaque acte médical,
• au forfait de 18 € sur les actes chirurgicaux supérieurs à 90 euros,
• à l’augmentation du forfait hospitalier,
• aux dépassements d’honoraires,
• au déremboursement de nombreux médicaments,
• au ticket modérateur, au total : un accès aux soins de plus en plus coûteux et donc limités pour une partie de plus en plus
importante des assurés sociaux, dont les retraités.

À l’opposé, la Cgt propose de renforcer les principes fondamentaux du régime obligatoire de la Sécurité sociale plus solidaire, juste et humain :
• le plein emploi,
• l’augmentation du pouvoir d’achat des salaires et retraites,
• une refonte du financement de la Sécurité sociale assise sur l’ensemble des richesses créées,
• la taxation des revenus financiers.

Consulter la pétition en cliquant sur le document PDF

Pétition

A faire circuler et signer !

Mentions légales -  Site réalisé sous Spip