bandeau
Imprimer Imprimer

Envoyer à un ami Envoyer
à un ami

En Loire-Atlantique, être suivi en CMP peut s’avérer risqué !

Fin avril, dans le cadre d’une enquête criminelle, les forces de gendarmerie, sur assignation du procureur de la république, ont requis la direction du CHS de Blain (Loire Atlantique) afin qu’elle donne la liste nominative et les coordonnées ( adresse et n° de téléphone) des personnes suivies sur l’un des CMP de l’hôpital.

Ceci est intolérable ! ! !

mais rendu possible depuis l’arrivée de Nicolas Sarkozy au ministère de l’intérieur par les différentes lois promulguées ces dernières années comme la loi de prévention de la délinquance de mars 2007.
(...)

Lire la suite en cliquant sur le document PDF

En Loire-Atlantique, être suivi en CMP peut s’avérer risqué !

Mentions légales -  Site réalisé sous Spip