bandeau
Imprimer Imprimer

Envoyer à un ami Envoyer
à un ami

22 mars 2018 | CGT Clermont Métropole : statut en danger, tous en grève de 0 h à 24 h

Métropolisation : plus forts ou plus lourds ?
Une Métropole, c’est pour être plus forts nous affirment les élus. Mais en réalité les transferts de compétences sont sources de très grosses dépenses (matériels, locaux, recrutements...) sans que soit assurée la dotation de 10 millions d’euros promise par l’État.

Les économies générées par la mutualisation ? Elles ne se feront, et encore sur le long terme, que si on diminue le personnel et que l’on dégrade les conditions de travail.

Nos élus ont donc prévu de voter un budget à la baisse dans un contexte de forts besoins et de grandes ambitions de la collectivité.

Pour faire face, la collectivité a recours à des emplois CDD en renfort, mais pour la plupart des agents cela se traduit par un surcroit de travail sur le terrain, et un éloignement des encadrants de proximité accaparés par les missions "transversales" et la complexification des procédures afin que tout soit sous contrôle d’une hiérarchie totalement hors du quotidien des agents.

Et, nos élus, suivant le tempo et les attaques impulsées par le gouvernement et les médias vont vouloir discuter le temps de travail, les congés... Car c’est bien connu, les fonctionnaires ne travaillent pas assez, ils devront donc faire plus avec moins tout en abandonnant les secteurs les plus "faciles" donc rentables au privé par le biais d’externalisations !

Méthode commune avec le gouvernement : vitesse et dialogue minimum !
RIFSEEP : Depuis janvier les chefs de service ont rendu la cotation des postes de leurs agents (qui déterminera l’IFSE du nouveau régime indemnitaire sans que les syndicats ne soient ni informés ni à fortiori associés aux choix des critères retenus. Pourquoi ce secret bien gardé ?

Un calendrier des négociations comportant de multiples erreurs de dates a été diffusé avec les feuilles de paye de janvier. Il montre bien le peu d’attention que la collectivité porte au sujet. Si les quelques réunions prévues sont aussi bien préparées, allons-nous vers une concertation bâclée avec les syndicats ?

Vos conditions de travail et votre rémunération sont menacées si vous ne donnez pas plus de force à la lutte syndicale... Mobilisez vous le 22 mars, rejoignez la manifestation place du 1er Mai à partir de 10h
Tract 22 mars

Mentions légales -  Site réalisé sous Spip