bandeau
Imprimer Imprimer

Envoyer à un ami Envoyer
à un ami

22 mars 2018 | CG de l’Indre - Préavis de grève

à Monsieur Serge DESCOUT, Président du Conseil Départemental de l’Indre,

Depuis des mois la situation des agents de la Fonction publique ne cesse de se dégrader et les mobilisations sont importantes, dans les trois versants de la Fonction Publique.

En annonçant des abandons de missions et des suppressions d’emplois, le recours systématique à la précarité et au salaire à la carte, le gouvernement se montre sous son vrai visage, celui du mépris flagrant des agents en les désignant responsables de toutes les dérives financières.

C’est pour s’opposer à ces reculs inacceptables et promouvoir d’autres mesures respectueuses du service public et de l’intérêt général que la CGT, avec la CFTC, CGC, FAFP, FO, FSU et Solidaires, appelle les personnels de la fonction publique à cesser le travail le jeudi 22 mars pour :
- le dégel de la valeur du point d’indice et l’augmentation du pouvoir d’achat ; L’abrogation du RIFSEEP et l’arrêt des suppressions d’emplois et les créations d’emplois statutaires, la titularisation des contractuel·le·s et le respect de l’égalité professionnelle ; L’abrogation du jour de carence et l’arrêt des processus de remise en cause des 35h ; le maintien du rôle de représentation des agents et des moyens de fonctionnement et d’intervention (comité technique et CHSCT) ; La défense et la pérennisation du système de retraite par répartition et des régimes particuliers, l’amélioration de la reconnaissance de la catégorie active et de la pénibilité.
Le département de l’Indre est victime d’un recul considérable de l’accès des usagers à l’ensemble des services publics et à la protection sociale.
Dans ce cadre, le syndicat CGT du Conseil départemental de l’Indre revendique :
- l’arrêt des réductions d’emplois, le remplacement des absences, la création d’équipes de titulaires remplaçants dans les collèges, la création d’emplois dans l’ensemble des services (action sociale, routes, collèges...) et les moyens matériels nécessaires à la réalisation des missions.
- la reconnaissance des qualifications professionnelles (cadre d’emploi, grade…), des missions, une amélioration significative des déroulements de carrière, le maintien et le développement des moyens, formations qualifiantes, moyens de déplacements professionnels, modernisation des moyens matériels, etc....
- Le respect des obligations de moyens de l’employeur en terme de sécurité et de santé des agents au travail : intervention sur l’environnement de travail, Risques Psycho-sociaux, médecine de prévention, amiante et CMR, suivi post-professionnel…
- une augmentation uniforme et significative du régime indemnitaire (le plus bas de France), une participation aux garanties collectives en matière de protection sociale (mutuelle), une importante revalorisation de l’action sociale, la suppression des sanctions financières pour les agents malades…et la prise en charge du jour de carence par la collectivité.

Sur la base de ces objectifs, La CGT du Conseil Départemental de l’Indre s’engage dans la journée d’action du 22 mars, dépose un préavis de grève reconductible de 0 à 24 h pour la journée du 22 mars pour l’ensemble des agents du Conseil Départemental de l’Indre quel que soit leur statut et appelle les personnels à participer à la manifestation intersyndicale à 10h00 Place de la République à Châteauroux.

Dans l’attente de votre réponse à ce préavis de grève, et à cette de fin de vous rencontrer, nous vous prions d’agréer, Monsieur le Président, l’expression de nos sincères salutations.

Préavis de grève
Tract 22 mars

Mentions légales -  Site réalisé sous Spip