bandeau
Imprimer Imprimer

Envoyer à un ami Envoyer
à un ami

8 mars 2018 | Préavis de grève Syndicat CGT des Territoriaux Ville, CCAS et Grand Poitiers

Monsieur le Maire-Président,

À l’occasion de la journée internationale de lutte pour les droits des femmes, notre fédération appelle les salarié-e-s et agents territoriaux à se mobiliser pour que les questions d’égalité femme-homme dans la société et au travail soient une priorité.

Tous les gouvernements y sont allés de leur loi pour l’égalité professionnelle femme-homme. Mais force est de constater qu’aujourd’hui, il y a encore un grand écart entre les lois, les discours et la réalité. L’égalité est un combat. Cette année encore, les mobilisations des travailleurs sociaux, infirmières, Agents Territoriaux Spécialisées des Ecoles Maternelles ont été des luttes emblématiques pour la revalorisation des filières féminisées et une réelle reconnaissance des compétences et missions exercées par ces professionnelles.

La Fonction publique, c’est 5,4 millions d’agent·e·s, dont 3,3 millions de femmes, soit 62 %.

L’écart salarial entre les femmes et les hommes titulaires y est de 19 %.
L’écart salarial femmes-hommes est de :
➜ 14,4 % dans la Fonction publique d’État
➜ 8,3 % dans la Fonction publique territoriale,
➜ 21,4 % dans la Fonction publique hospitalière.

Dans les trois versants, 82 % des temps partiels sont occupés par des femmes. Dans une période où les droits des femmes sont constamment remis en cause, nous devons faire de ce 8 mars une grande journée pour l’émancipation des femmes au travail et dans la société.

Nous devons gagner l’égalité, les employeurs publics doivent être exemplaires en la matière.

Régulièrement la CGT interpelle les différents employeurs :
✔ pour rappeler l’interdiction du gel de note pendant les congés maternité ;
✔ pour supprimer les quotas des promus-promouvables pour l’accession aux grades supérieurs (conséquence des temps partiels, des absences afférentes à la grossesse) ;
✔ pour la titularisation des agent.e.s ;
✔ pour la reconnaissance de la catégorie active pour certaines professions dont la pénibilité est incontestable ;
✔ pour la revalorisation des grilles salariales des métiers à prédominance féminine afin d’accéder à l’égalité salariale et pour la reconnaissance des qualifications exigées ;
✔ pour le maintien des RTT et congés annuels pendant la maternité ;
✔ pour la revalorisation des pensions de retraite où les femmes subissent les conséquences des maternités, de prise en charge familiale, et des bas salaires dans des métiers peu reconnus.

Les violences sexistes et sexuelles subsistent dans la Fonction publique et doivent être combattues de manière pérenne.

Notre Fédération CGT des Services publics fait des propositions pour que l’égalité entre les femmes et les hommes soit une réalité :
- La revalorisation des grilles salariales des métiers à prédominance féminine ;
- La mixité des métiers ;
- L’augmentation des moyens et des personnels dans toute la Fonction publique ;
- Le maintien et la réouverture des maternités et des centres IVG ;
- La reconnaissance de la pénibilité des métiers à prédominance féminine et le maintien ou l’octroi de la catégorie active pour ceux reconnus pénibles ;
- La non-suppression des congés annuels et des RTT en cas de congés maternité ;
- Un grand plan de titularisation et le passage en CDI des agent-e-s et des salarié-e-s en emplois précaires qui sont en grande majorité des femmes ;
- Un plan d’action avec des moyens pour un plan de prévention contre les violences sexistes et sexuelles au travail ;
- Une organisation du temps de travail qui permet une meilleure articulation vie privée/vie professionnelle ;
- La situation actuelle est lourde d’enjeux importants pour les salariés et, plus largement, pour toute la population.

L’égalité professionnelle n’est pas un cadeau, c’est un droit !

Le syndicat CGT des Territoriaux de Poitiers dépose un préavis de grève de 0H à 24H le 08 Mars 2018, préavis couvrant l’ensemble des personnels de la Ville, du CCAS de Poitiers et Grand Poitiers.

Nous vous prions de croire, Monsieur le Maire, en l’assurance de nos considérations respectueuses.

Préavis de grève du 8 mars 2018

Mentions légales -  Site réalisé sous Spip