bandeau
Imprimer Imprimer

Envoyer à un ami Envoyer
à un ami

Tract | Jeudi 15 mars grève et manifestation des EHPAD et des soins à domicile

Pour la dignité, le respect des aînés et du personnel, exigeons de réels moyens humains et financiers !

Le 30 janvier dernier, vous étiez des centaines de milliers de salariés, d’agents (31% de grévistes dans le secteur, du jamais vu !), à répondre à l’appel des huit organisations syndicales, toutes et tous mobilisé.e.s devant vos établissements ou en manifestation pour dénoncer vos conditions de travail et les conséquences dramatiques sur le bien-être, les soins et la sécurité des personnes âgées que vous accompagnez au quotidien.
Malgré cela, ni le Président de la République, ni le Ministère n’ont daigné répondre favorablement à la demande de l’intersyndicale d’ouvrir dès à présent des négociations dans le secteur, pour obtenir de réels moyens pour les agents et les personnes âgées.
Nous ne pouvons accepter un tel mépris !
Les 50 millions d’euros si généreusement accordés par Mme la Ministre (soit 6000 euros par Ehpad) sont une goutte d’eau dans un océan de misère !
La colère s’amplifie de partout… !
Plusieurs autres organisations ont rejoint l’intersyndicale et des milliers de retraités, des associations, seront dans la rue avec nous ! Pour nos enfants, nos parents, nos grands-parents… pour nos vieux jours à toutes et tous, c’est maintenant qu’il faut se révolter !

Aujourd’hui, les personnels exigent l’amélioration de leurs conditions de travail pour un accueil de qualité de nos aînés, prodiguer des soins à hauteur des besoins de chaque personne âgée. Il est maintenant grand temps que le gouvernement prenne ses responsabilités.

Jeudi 15 mars 2018, la CGT, CFDT, CFE-CGC, CFTC, FAFPT, FO, FSU, Solidaires, UFAS et UNSA appellent l’ensemble des personnels à organiser dans chaque département, des rassemblements, manifestations, délégations auprès de l’Agence Régionale de Santé et des Conseils Départementaux.
Les grèves et manifestations du 15 mars 2018 participent à la construction globale du rapport de force nécessaire face à la politique régressive globale du gouvernement. Les luttes et revendications convergeront alors le 22 mars 2018, lors de la journée de grève et manifestation à l’appel de l’intersyndicale fonction publique.

LA CGT, AUX CÔTÉS DES PROFESSIONNELS REVENDIQUE :
• L’application d’un agent par résident pour les EHPAD, tel que prévu par la Plan Solidarité Grand Age
• L’amélioration immédiate des conditions de travail : l’arrêt des glissements de tâches, des emplois du temps non « entrecoupés », le paiement des frais kilométriques non remboursés pour les aides à domicile
• Des recrutements massifs, immédiats et statutaires de professionnels qualifiés et diplômés dans le secteur des EHPAD et Services d’Aides à domicile
• La reconnaissance des qualifications, la revalorisation des salaires, l’amélioration des carrières
• L’abrogation des dispositions législatives relatives à la réforme de tarification des EHPAD
• L’arrêt des baisses de dotations : maintien de tous les services et de tous les effectifs y compris les emplois aidés qui doivent être intégrés et sécurisés
• L’arrêt des réorganisations et mutualisations de services et des suppressions de postes
• La création d’un droit social solidaire sur la perte d’autonomie et d’un grand service public de la santé et de l’action sociale
• Nous refusons que la prise en charge des personnes âgées serve à verser des dividendes aux actionnaires

Plus que jamais, nous sommes déterminées à obtenir satisfaction !

Ensemble, exigeons des politiques au service du progrès social !

Tract du 15 mars

Mentions légales -  Site réalisé sous Spip