bandeau
Imprimer Imprimer

Envoyer à un ami Envoyer
à un ami

Mairie de Nice : quand le maire Christian Estrosi et la Direction de la Famille attaquent la CGT

19 JANVIER 2018 | Communiqué de la Fédération CGT des Services publics

Enfance n’ont de cesse de dénoncer la dégradation de leurs conditions de travail et la qualité de l’accueil des bébés.

Malgré tout, la Direction de la famille n’a toujours pas pris la mesure de la souffrance de ses agents, elle leur parle d’un ressenti et les considère comme des « pleureuses ».

Le 8 janvier dernier, la Direction de la Famille attaquait, par un courriel adressé aux salarié-e-s, le syndicat CGT NMCA, premier Syndicat à la mairie de Nice, en tenant un discours injurieux envers son travail syndical.

Elle affirme que le syndicat tient « des propos malveillants envers les professionnels de la Petite Enfance ».

Elle serait, ainsi que Madame l’Adjointe, « réellement choquée », de l’attitude de la CGT.

De plus, le 12 janvier dernier, suite à l’interview dans un journal local de l’un des responsables de la section des crèches énonçant les difficiles conditions de travail dans les structures, Christian ESTROSI a choisi de s’attaquer frontalement à la CGT en reprenant les propos diffamatoires de la directrice de la Petite Enfance et en tordant le cou à la vérité.

« … Il affirme, que le contenu des tracts est calomnieux et méprisant, que les propos de la CGT sont mensongers et qu’ils entachent l’investissement exemplaire des agents et leur conscience professionnelle… ».

La Fédération CGT des Services publics dénonce avec force cette situation et demande l’ouverture de réelles négociations entre les élu-e-s, la Direction de la Famille et le Syndicat CGT NMCA.

Nous apportons notre soutien plein et entier aux grévistes et à leur syndicat CGT.


Télécharger ce communiqué au format PDF :

Mairie de Nice : quand le maire Christian Estrosi et la Direction de la Famille attaquent la CGT

Mentions légales -  Site réalisé sous Spip