bandeau
Imprimer Imprimer

Envoyer à un ami Envoyer
à un ami

Voeux 2007

Cher(e) Camarade,

En ce début de nouvelle année, je viens te présenter mes meilleurs voeux de bonheur et bien sûr de santé, pour toi et tous tes proches.

À travers cette tradition qui se veut respectueuse de politesse et de savoir vivre, je voudrais affirmer des vœux de réels changements de société qui permettraient à tous, petits et grands, jeunes et moins jeunes, de vivre dignement dans un monde meilleur.

Qui permettraient de vivre dans un monde solidaire entre les classes sociales, entre les générations, entre les différentes cultures.

Ce fossé que les médias, ne cessent de nous montrer : d’un coté l’opulence excessive d’une certaine catégorie qui baigne dans l’argent et de l’autre côté, une grande majorité, qui vit dans la rue, les bidonvilles, la crasse et la misère. Toutes ces différences sont intolérables.

Un monde de respect mutuel des uns et des autres, un monde d’équilibre des richesses, d’équilibre du travail, un monde où l’argent permettrait à tout être humain de vivre correctement de son travail, de se loger, d’élever ses enfants, de se soigner gratuitement, de profiter un maximum de la vie, en ayant une pension de retraite à la hauteur du travail rendu.

Cette année est une année importante et particulière avec des échéances électorales qui ne doivent pas nous échapper si nous voulons améliorer le sort quotidien des millions de retraités qui vivent dans des conditions de plus en plus difficiles, certains vivent dans une détresse financière et morale, un état de santé qui se dégrade, ce nombre de malheureux augmente de jour en jour, avec une majorité de femmes.

Dans 15 jours se déroule le congrès de l’UCR à Dijon, ce doit être un moment fort et un tremplin pour accélérer les décisions de contestations du monde des retraités.

Ces décisions devront renforcer une campagne revendicative, mise en place depuis plusieurs années, afin de stopper le déclin social qui touchent les retraités à tous les niveaux, mais aussi tous les âges de la vie.

Mars sera un temps fort de mobilisation du monde des retraités. Mais février sera un moment fort de mobilisation des actifs, alors pourquoi, à l’exemple du CPE, ne pas conjuguer les actions pour en faire des manifestations de grandes ampleurs.

Cette période pré-électorale doit être utilisée à fond pour revendiquer, puisque l’argent des promesses électorales à l’air de sortir d’un chapeau de magicien.

Ce congrès devra être un congrès d’actions, un congrès porteur de renforcement du syndicalisme.

Je te renouvelle donc, Cher(e) Camarade, mes voeux chaleureux et fraternels.

La secrétaire de l’UFR-CGT,
Catherine Noleau

Mentions légales -  Site réalisé sous Spip