bandeau
Imprimer Imprimer

Envoyer à un ami Envoyer
à un ami

Bagnolet (93) | La régression continue

Le dialogue social est rompu par la Municipalité

Non contente de rompre ses engagements en matière de respect des instances paritaires (pour rappel, les délibérations du 29 mars sur le Personnel ont été votées alors que le CTP avait émis un avis défavorable).

Non contente de ne pas respecter la négociation obligatoire en cas de dépôt de préavis de grève (pour rappel, aucune rencontre n’a eu lieu depuis le dépôt du préavis pour le 26 avril)

Non contente de remettre en question les fondamentaux en matière de protection sociale, de temps de travail et de rémunération des salariés,

La Municipalité, alors qu’elle prétend, envers et contre tout être ouverte au dialogue social, affiche un mépris inacceptable à l’encontre de son personnel. Elle refuse de recevoir la délégation accompagnant les organisations syndicales à ce qui aurait du être une rencontre pour trouver une issue au conflit qui touche la collectivité depuis plus de
10 jours. Nous étions trop nombreux (22 personnes) selon la municipalité ; elle voulait deux représentants par syndicat pour participer à sa réunion de travail. Parce que c’est bien connu, le meilleur moyen de sortir d’un conflit, c’est de mettre en place des réunions de travail sans les personnels concernés !

MARDI 02 MAI 2017 ASSEMBLEE GENERALE A PARTIR DE 10H

Bagnolet (93) | La régression continue

Mentions légales -  Site réalisé sous Spip