bandeau
Imprimer Imprimer

Envoyer à un ami Envoyer
à un ami

Pétition signée par 1102 agents du Conseil Départemental du Gard a été remise au Président !!

L’intersyndicale forte de plus de mille signatures recueillies dans le cadre de la pétition a été reçue par le Président Denis Bouad et l’administration avant la tenue du vote du budget départemental.

Outre le fait que certains élus du département ont réitéré leur souhait de ne pas être confrontés aux syndicats durant le vote.
Outre le fait que notre Président se "cache derrière ces derniers" pour demander aux syndicats de se "museler" afin de ne pas créer de difficultés dans la tenue de l’instance.
Nous avons noté des inflexions dans le discours de Monsieur Bouad qui semble gêné aux entournures et reconnaitre la pertinence de nos revendications.

La pétition a été signée par 1/3 des agents du Département,
cela a pesé dans la balance et malgré un dialogue social encore difficile des propositions de travail ont été avancées en ce qui concerne les précaires.

- Une réflexion de travail sur une augmentation du nombre de titulaires mobiles a été proposé aux syndicats présents (bien sur la proposition ne parle pas de création de poste mais bien de personnel redéployé) IL FAUDRA CONTINUER A ÊTRE MOBILISES POUR ARRACHER DES POSTES !!!!

- L’administration annonce qu’elle souhaite s’engager dans une meilleure gestion des contrats précaires (gestion réglementaire et "plus humaine"). Le président Denis Bouad résumant cela par "on a pas été bons" !!!

La lutte devra se poursuivre en ce qui concerne les suppressions de postes et les fermetures de services.
Il faudra continuer à agir ENSEMBLE afin de démontrer la détermination des agents face au démantèlement du service public.
N’acceptons pas la fermeture de service, les réorganisations qui entrainent des risques psycho-sociaux, la souffrance au travail, les burn out augmentent !! La précarisation s’amplifie !!....

TOUS ENSEMBLE nous devons résister face aux élus et à l’administration dans leur volonté de démanteler le service public. Par nos actions et avec la pétition signée par plus de mille agents, les élus et l’administration sont contraints de prendre en compte nos revendications.

Dans les départements ou la résistance est moindre la casse du service public s’accélère, entrainant des pertes de missions, des pertes lourdes d’emploi statutaire, des reculs aux niveaux des acquis, des services aux usagers en berne, etc...

NOUS DEVONS CONTINUER A NOUS FAIRE ENTENDRE !

NOUS DEVONS CONTINUER A CRIER NOTRE ATTACHEMENT A UN SERVICE PUBLIC DE QUALITÉ ET A LE DÉFENDRE !

NOUS DEVONS CONTINUER A NOUS BATTRE FACE A LA SOUFFRANCE AU TRAVAIL GRANDISSANTE !

NOUS DEVONS FORCER NOTRE ADMINISTRATION A RESPECTER LA LÉGISLATION QUI RÉGIT TOUT TYPE DE CONTRAT (CDD, Contrat emploi avenir, emploi civique, CAE, etc... La liste s’allonge et la flexibilité et précarisation augmente) !

CONTINUONS ENSEMBLE POUR PRÉSERVER UN VRAI SERVICE PUBLIC QUI SOUTIENT TOUS LES USAGERS DE FAÇON ADAPTÉE ET SOLIDAIRE.


Article publié le 8 décembre

CGT Conseil départemental du Gard | Appel à mobilisation le 15 décembre 2016 pour le vote du budget

On ne peut plus continuer comme cela… Nous sommes tous concernés !!
POUR UN VRAI DIALOGUE SOCIAL…
- NON AUX GELS ET SUPPRESSIONS DE POSTES QUI METTENT A MAL NOTRE SERVICE
PUBLIC
- TITULARISATION DES EMPLOIS PRECAIRES
- OUI A UN CHANGEMENT DE CAP POLITIQUE GARANTISSANT UN REEL AVENIR POUR LE
SERVICE PUBLIC ET LES AGENTS DE NOTRE COLLECTIVITE
Pour nous, nos enfants, nos concitoyens, nous devons nous mobiliser !!!!!!

CGT Conseil départementale du Gard | Appel à mobilisation le 15 décembre 2016 pour le vote du buget
CD Gard - Préavis de grève 15 décembre 2016

Mentions légales -  Site réalisé sous Spip