bandeau
Imprimer Imprimer

Envoyer à un ami Envoyer
à un ami

Le Service Public : un bien à défendre et à développer : mobilisons-nous pour faire entendre et gagner sur nos revendications ! CSD 37

Motion adoptée lors de la réunion syndicale du 22 novembre 2016

Plus de 250 agents, représentants plus de la moitié des différentes communes qui constituent la future Communauté Urbaine de Tours à compter du 1er janvier 2017, se sont réunis à l’initiative du Syndicat CGT en heures d’informations syndicales le mardi 22 novembre 2016.

A la veille de la mise en place de cette future Communauté Urbaine, ces agents se sont prononcés :
- pour que la mise en place de cette future Communauté Urbaine ne donne lieu à aucune baisse de pouvoir d’achat et revendiquent l’harmonisation par le haut des différents régimes indemnitaires.
- contre toute augmentation de la charge de travail. C’est-à-dire l’arrêt de la politique de suppression de postes menée à tous les niveaux de la fonction publique en particulier territoriale et revendiquent que toute tâche nouvelle donne lieu à des embauches correspondantes. Ils revendiquent qu’aucun salarié en situation précaire – auxiliaires, contractuels, etc – ne soit laissé pour compte en profitent de l’occasion pour rappeler leur attachement à des recrutements statutaires à savoir stagiaire puis titulaire.
- contre toute augmentation du temps de travail.
- pour la transparence la plus large dans le cadre de la mise en place de cette Communauté Urbaine. Ils demandent que tous les agents concernés fassent l’objet d’une information et d’une consultation précises sur leur avenir.
- contre toute mobilité imposée et pour des services publics de proximité.


Coordination Syndicale Départementale CGT d’Indre et Loire

Lire aussi le Communiqué de la CSD 37 sur la future Communauté Urbaine de Tours

Tract élus
Tract

Mentions légales -  Site réalisé sous Spip