bandeau
Imprimer Imprimer

Envoyer à un ami Envoyer
à un ami

Lettre ouverte du syndicat CGT des Territoriaux de Chalons-en-Champagne au Député Maire et aux élu(e)s municipaux

Mesdames et Messieurs,

La majorité Municipale conduit des orientations et choix budgétaires austéritaires et autoritaires à l’encontre des agents de la Ville :
- Suppression de la subvention au CASC et plus aucune autorisation d’absence pour les agents de la collectivité qui oeuvrent pour servir plus de 4000 ayants droits.
- Remise en cause des acquis sociaux,
- Pénurie de Personnel dans les services, augmentation de la précarité, non-respect des avis majoritaires des instances paritaires notamment en CT, CAP et CHSCT.
- Tentative de mise à mal de la prime de fin d’année, alors que rien ne vous y oblige, régime indemnitaire ridiculement bas et discriminatoire, …

Le seul guide qui vous motive, c’est de réaliser des économies sur le dos des hommes et des femmes qui travaillent aux services des usagers du Service Public Municipal.

Dans le dernier numéro du "Fil du Mau" de novembre 2016 en page 31, vous n’hésitez pas à utiliser le mensuel de la Ville « sous la rubrique institution » à votre campagne électorale politique.

Oser utiliser un Bulletin Municipal financé par les contribuables Châlonnais à des fins de campagne, des Républicains et de l’UDI, vos deux formations politiques en lice, est scandaleux.

Non content de spolier les finances municipales dans un but purement politique, vous allez même utiliser deux dimanches de suite, 6 écoles Publiques avec bien sûr le concours des services et matériels de la Collectivité (Personnel pour le transport, l’installation, le nettoyage des lieux, etc…). Alors que dans le même temps bon nombre d’associations ne trouvent pas de locaux pour mener leurs activités et leurs manifestations à bien.

Nous demandons que cesse cette confusion des genres.
Nous demandons que le coût de cette publication, l’ensemble des frais directs et indirects soient reversés au CASC.

Jamais notre Ville n’a été traitée de la sorte. C’est de l’irrespect pour les citoyens, les contribuables, les agents de la Ville et les institutions de la République.

Nous saisissons Mr le Préfet de la Marne pour que cesse cette gabegie financière et que la neutralité de la collectivité locale soit respectée.

Recevez, Monsieur le Député Maire et Mesdames et Messieurs les Élus(es) Municipaux nos Salutations Syndicales.

Télécharger cette lettre au format PDF :

Lettre ouverte du syndicat CGT des Territoriaux de Chalon-en-Champagne au Député Maire et aux élu(e)s municipaux

Mentions légales -  Site réalisé sous Spip