bandeau
Imprimer Imprimer

Envoyer à un ami Envoyer
à un ami

Assemblée générale intersyndicale contre le plan de sauvegarde le 19 décembre : Bibliothèques de Grenoble en lutte !

Nos maux sur leurs mots !

Agissons tous contre la violence de la méthode Piolle : le mépris, la co-destruction des services publics, la souffrance des agents
Nous ne sommes pas biodégradables !

• Battons-nous contre la co-construction du Plan de sauvegarde des services publics !
• Soutenons les agents des bibliothèques en lutte depuis le mois de juin 2016 !

Tous concernés
nous avons besoin des uns des autres !

Lundi 19 décembre - Parvis de l’hôtel de Ville de 15h à 17h
VENEZ NOMBREUX

AG du 19 décembre

Publié le 28 novembre 2016

Tract bibliothèque Grenoble - Novembre 2016
Le jeu d’Enzo - Bibliothèques - Nov. 2016
Bibliothèques Grenoble - préavis de grève

Depuis le printemps, les bibliothécaires de la ville de Grenoble se battent contre la fermeture de trois bibliothèques de Grenoble. Après avoir déposé un avis de grève reconductible, les agents appellent au soutien le plus large possible lors du conseil municipal du 19 décembre 2016 et mettent à disposition le « jeu d’Enzo », qui éclaire sur les éléments de langage utilisés par l’employeur pour détricoter le service public grenoblois.

Dans le cadre de son plan d’austérité, la municipalité grenobloise a notamment décidé de supprimer 3 bibliothèques et 13 postes pour des raisons économiques. Pour se justifier elle met principalement en avant la baisse des dotations de l’État aux collectivités.

Ils ne font pas des économies, ils font des choix !

- Votation citoyenne : La municipalité se donne les moyens de financer notamment des boites à livres, pour un budget correspondant à celui des achats de livres des 2 bibliothèques déjà fermées (Hauquelin et Prémol).
- Numothèque (bibliothèque numérique) : l’État fait le choix de soutenir financièrement le développement du numérique alors même que le bon fonctionnement des collectivités locales est mis à mal par la baisse de ses
dotations. Lorsque, bientôt, s’arrêteront les subventions pour la Numothèque, comment la municipalité maintiendra ce projet qu’elle n’aura plus les moyens de financer ? En fermant des bibliothèques ?

Avec moins de postes et moins de bibliothèques, on fait moins !

Nous dénonçons les effets de communication qui cherchent à faire croire aux grenoblois-es qu’ils auront un meilleur service avec une diminution de près de 10 % du personnel.

Nous souhaitons rappeler :
Que les 14 bibliothèques du réseau, pensées géographiquement pour desservir tous les grenoblois-es, dans la proximité, ont toutes leur rôle à jouer. A la croisée du culturel, du social et de l’éducation, nos missions servent l’ensemble des citoyen-ne-s. Dans une société où l’espace est de plus en plus privatisé, les bibliothèques demeurent des lieux d’accueil, ouverts à tou-te-s, gratuits, qui contribuent à lutter contre l’isolement et la fragmentation sociale.

En plus des ouvertures au public, les bibliothèques accueillent des groupes scolaires, des structures « petite-enfance », des clubs lectures, des groupes en apprentissage du français, des associations, des personnes âgées, des personnes en situation de handicap, etc. Par ailleurs, les livres n’arrivent pas par miracle sur les étagères de la
bibliothèque et les animations ne se réalisent pas en un claquement de doigt.

Il est inadmissible de fermer 3 bibliothèques lorsque l’on prétend que l’éducation est LA priorité de la ville !

Lutter, se battre et gagner ! Ensemble, défendons les services publics pour l’ensemble des Grenoblois-es ! RENDEZ VOUS LE 19 DECEMBRE A 17H AU CONSEIL MUNICIPAL

« Bibliothécaires de Grenoble en lutte » Pour vous informer, suivre notre lutte, nous soutenir et connaître nos prochains rendez-vous : https://www.facebook.com/Bibliothécaires-de-Grenoble-en-lutte-340845656250173/

Tract | Bibliothèques de Grenoble en lutte ! Non aux fermetures des bibliothèques Prémol, Hauquelin, Alliance | rendez-vous le 19 décembre à 17h au Conseil Municipal
Le jeu d’Enzo
Bibliothèques Grenoble - préavis de grève

Publié le 22 novembre 2016

Luttes plan de sauvegarde ville de Grenoble | Communiqué de presse de la Cgt, FO et Sud

A quoi servent les économies réalisées sur le personnel des bibliothèques ?
A financer le plan social !

Mardi 22 novembre à 15h, le maire Eric Piolle va signer un protocole d’accord avec la CFDT et la CFTC pour « accompagner » le plan de suppression de postes et le démantèlement des services de proximité de la ville (bibliothèques, centres sociaux, antennes mairie…).

La ville, malgré sa prochaine faillite annoncée, a néanmoins trouvé 600 000 € pour financer l’ensemble des actions prévues du plan de sauvegarde.

600 000 €, soit le montant des économies exigées des bibliothèques.

600 000 €, soit 10 % des économies de personnel.

Trois emplois seront attribués pour effectuer ce travail de liquidation, à l’heure où la majorité municipale annonce la suppression de 13 postes dans les bibliothèques.

• 400 000 € seront dégagés pour financer les indemnités de départs volontaires.

La mairie crée des postes pour en supprimer d’autres ! ! ! !

C’est vraiment le BUDGET DE LA HONTE !

Nous dénonçons ce protocole, non négocié avec les agents. Nous demandons à ce que l’argent public serve au fonctionnement des services et au paiement des salaires des agents publics.

Le 22 novembre 2016

Luttes plan de sauvegarde ville de Grenoble | Communiqué de presse de la Cgt, FO et Sud

Publié le 2 novembre 2016

Tract des bibliothèques de Grenoble | rassemblement sur le parvis de la mairie pour le conseil municipal du 7 novembre 2016

Bibliothèques de Grenoble en lutte !

Non aux fermetures des bibliothèques de Prémol, Hauquelin, Alliance

Dans le cadre de son plan d’austérité, la municipalité grenobloise a notamment décidé de supprimer 3 bibliothèques et 13 postes pour des raisons économiques. Pour se justifier elle met principalement en avant la baisse des dotations de l’État aux collectivités.

Ils ne font pas des économies, ils font des choix !

Votation citoyenne : La municipalité se donne les moyens de financer des boites à livres, pour un budget correspondant à celui des achats des 2 bibliothèques déjà fermées.

Numothèque : "(bibliothèque numérique)"
L’État fait le choix de soutenir financièrement le développement du numérique alors même que le bon fonctionnement des collectivités locales est mis à mal par la baisse de ses dotations.
Lorsque, bientôt, s’arrêteront les subventions pour la Numothèque, comment la municipalité maintiendra ce projet qu’elle n’aura plus les moyens de financer ? En fermant des bibliothèques ?

En plus des fermetures de bibliothèques, 13 postes seront supprimés. Nous dénonçons les effets de communication qui cherchent à faire croire aux grenobloi(se)s qu’ils auront un meilleur service avec une diminution de près de 10 du personnel.

Nous souhaitons rappeler :

Que les 14 bibliothèques du réseau, pensées géographiquement pour desservir tous les Grenoblois, dans la proximité, ont toutes leur rôle à jouer. A la croisée du culturel, du social et de l’éducation, nos missions servent l’ensemble des citoyens. Dans une société où l’espace est de plus en plus privatisé, les bibliothèques demeurent des lieux d’accueil, ouverts à tous, gratuits, qui contribuent à lutter contre l’isolement et la fragmentation sociale.

En plus des ouvertures au public, les bibliothèques accueillent des groupes scolaires, des structures « petite-enfance », des clubs lectures, des groupes en apprentissage du français, des associations, des personnes âgées, des personnes en situation de handicap, etc. Par ailleurs, les livres n’arrivent pas par miracle sur les étagères de la bibliothèque et les animations ne se réalisent pas en un claquement de doigt.

Il est inadmissible de fermer 3 bibliothèques lorsque l’on prétend que l’éducation est LA priorité de la ville !

Lutter, se battre et gagner !

Ensemble, défendons les services publics pour l’ensemble des Grenoblois-es

Nous exigeons l’abandon de ce plan d’austérité, le maintien d’un service public de qualité et de proximité, que cesse la dégradation de nos conditions de travail et la précarité de l’emploi.
Rejoignez-nous, des actions sont en cours et d’autres sont à construire ensemble.

Prochain rendez-vous :

Le 7 novembre à 17h30,
au Conseil municipal, à la mairie de Grenoble

« Une casserole dans ton conseil »
VENEZ FAIRE DU BRUIT POUR VOUS FAIRE ENTENDRE !
Prenez vos casseroles, vos instruments et des bouchons d’oreilles !

« Relooking municipal »
Fête des banderoles et achat de tuiles pour soutenir notre caisse de lutte, votez « non » aux fermetures des bibliothèques !

Et sur notre page Facebook « Bibliothécaires de Grenoble en lutte »

Tract des bibliothèques de Grenoble | rassemblement sur le parvis de la mairie pour le conseil municipal du 7 novembre 2016

Mentions légales -  Site réalisé sous Spip