bandeau
Imprimer Imprimer

Envoyer à un ami Envoyer
à un ami

Communiqué des territoriaux de Bobigny suite au conseil municipal de mercredi 28 septembre 2016

Mercredi 28 septembre 2016, s’est tenu à Bobigny, un conseil municipal très houleux (cela devient une habitude face au mutisme de l’équipe municipale).

En effet près de 300 personnes s’étaient réunies à 18 heures pour protester contre la fermeture de la Maison des Parents. Deux autres fronts de lutte s’étaient donnés rendez-vous :

- Les locataires pour la défense du logement social suite à l’annonce de la vente de deux cités HLM (la Ferme et Estienne d’Orves) où résident de nombreux agents municipaux. Les citoyens de la ville et Amicales des locataires se sont constitués en collectif.

- l’association ‘Femmes Solidaires’ dont le bail a été résilié sans motif par la municipalité à l’instar d’autres associations (Mouvement de la paix, MRAP etc.)

L’équipe municipale a limité le nombre de participants à 100 personnes quand près de 200 à 250 personnes étaient rassemblées et se sont retrouvées face à une dizaine de représentants de la B.A.C, de policiers en tenue, policiers municipaux et une entreprise de sécurité qui filtraient et fouillaient à l’entrée.
Les délégations présentes ont protesté contre cet état de fait et ont refusé les prises de parole en solidarité avec les « interdits » de conseil municipal

Le Maire a fustigé la CGT, et a menacé les syndicalistes de sanctions.

La CGT est et restera dans son rôle en portant systématiquement les revendications des territoriaux, la défense du service public et veillera à défendre les principes d’équité et d’égalité. Les intimidations n’y changeront rien.

Bobigny, le 4 octobre 2016

Mentions légales -  Site réalisé sous Spip