bandeau
Imprimer Imprimer

Envoyer à un ami Envoyer
à un ami

Territoriaux de Pantin (93) | La régression sociale ne se négocie pas, elle se combat !

C’est pour cette raison que le syndicat CGT des territoriaux de Pantin appelait à un débrayage et un rassemblement devant la mairie ce midi.

Le syndicat n’a de cesse de dénoncer les attaques de la ville contre le service et les agents publics. De nombreux collègues et particulièrement les contractuels en sont victimes, les cas de « fin de contrat » se multiplient, les agents trouvent la CGT à leur côté. Cet été notre camarade Marlène, une des responsables du syndicat, est à son tour victime de ce management répressif ! Son contrat est rompu pour des raisons irrecevable !

Les nombreux intervenants, dont Baptiste Talbot, ont bien identifié la répression politique, il faut faire taire la CGT, son syndicat des territoriaux, ses militants. Les témoignages de solidarités ont été nombreux et de concert avec les autres militants du département qui subissent la répression comme Gildo du syndicat de Plaine commune ou Vincent délégué CGT à Air France qui attendent leur procés.

Les participants se sont donnés rendez-vous pour la manifestation du 15 septembre et avant au Forum social de la Fête de l’Humanité.

Par la mobilisation et une action en justice le combat se poursuit pour Marlène. L’ensemble des membres du conseil municipal vont rapidement être saisi pour exiger et obtenir la réintégration de notre camarade.

Mentions légales -  Site réalisé sous Spip