bandeau
Imprimer Imprimer

Envoyer à un ami Envoyer
à un ami

La répression des militants syndicaux ça suffit !! La place des syndicalistes est près des salariés pas dans un commissariat ! Gildo Vieira Lopez doit retrouver sa liberté ! Rassemblement le 6 juillet à 17 h00 au Commissariat du 5e

Les manifestations du 5 juillet 2016 contre la loi Travail et la nouvelle et non moins scandaleuse utilisation du 49.3, ont encore donné lieu à un déploiement disproportionné des forces de l’ordre.

Cette démesure sécuritaire a entravé l’accès aux défilés à de très nombreux manifestants, ce qui représente une atteinte au droit de manifester que nous condamnons avec force !

Ce dispositif anxiogène, qui pose questions quant à sa réelle finalité, s’est accompagné de nombreuses interpellations.

Notre camarade Gildo VIEIRA LOPEZ fait partie des manifestants matraqués, blessés et mis en garde à vue hier après-midi.

Gildo, en premier ligne dans toutes les luttes sociales, fait partie du bureau CGT de Plaine Commune et représente les personnels au Comité d’hygiène et sécurité et des conditions de travail. Il est par ailleurs membre du bureau de l’Union Locale CGT de Saint-Denis et élu municipal de sa commune.

Suite à son interpellation, Gildo VIEIRA LOPEZ a reçu la solidarité de très nombreux militants et responsables syndicaux qui ont organisé un rassemblement hier soir et jusqu’à 2h du matin devant le commissariat du 5ème arrondissement.

Brutalité dans la rédaction de la loi « travail », qui n’a donné lieu à aucune concertation avec les organisations syndicales, brutalité avec la démocratie parlementaire avec l’utilisation réitérée du 49.3, brutalité avec le mouvement social par le biais d’une stratégie de la tension et d’une répression tout azimut, décidément le gouvernement Valls a choisi de laisser une empreinte bien peu glorieuse dans l’histoire de notre démocratie !

Ce sont des méthodes qui ne font que renforcer notre détermination dans la lutte contre cette loi de régression sociale, pour l’obtention de nouveaux droits, et l’arrêt de la répression du mouvement social !

Gildo VIEIRA LOPEZ étant toujours en garde à vue, nous appelons à un rassemblement de solidarité aujourd’hui :
le mercredi 6 juillet 2016 à 17h00 :
Commissariat du 5e arrondissement
Rue de la montagne Saint-Geneviève.
Métro : Maubert-Mutualité


Télécharger ce tract au format PDF :

La répression des militants syndicaux ça suffit !! La place des syndicalistes est près des salariés pas dans un commissariat ! Gildo Vieira Lopez doit retrouver sa liberté ! SOLIDARITE AVEC GILDO

Mentions légales -  Site réalisé sous Spip