bandeau
Imprimer Imprimer

Envoyer à un ami Envoyer
à un ami

Blocages dans le secteur des ordures ménagères, mobilisation des agents territoriaux : un grand 14 juin !

14 juin 2016 |Communiqué de la Fédération CGT des Services publics

Mardi 14 juin, le seizième jour de blocage est engagé sur le site de la TIRU Ivry/Paris 13, première usine d’Ile-de-France de traitement des déchets et ordures ménagères.

Ce matin, la grève se poursuit parmi les éboueurs et dans les principaux garages de camions-bennes de la Ville de Paris.

La journée du lundi 13 juin a été marquée par une initiative de solidarité : 20 000 euros collectés par Info’Com CGT ont été remis au syndicat du Nettoiement de Paris en présence de Mickaël Wamen (CGT Goodyear), Mehdi Kemoune (CGT Air France), et Romain Altmann (Info’Com CGT).

L’usine TIRU de Saint-Ouen est bloquée ce matin dans le cadre d’une action organisée par les territoriaux CGT et l’Union Locale de Saint-Ouen. Les salariés de l’usine seront en grève cet après-midi.

Les sites du SMECTOM de l’Ariège, structure qui assure 80 % de la collecte et du traitement dans le département, sont bloqués depuis maintenant douze jours dans le cadre d’une action unitaire engagée par l’Union Départementale CGT et les syndicats CGT des territoriaux.

À Fos-sur-Mer (Bouches-du-Rhône), l’incinérateur traitant les ordures de l’agglomération marseillaise est bloqué pour la septième journée consécutive suite à une action lancée par l’Union Départementale CGT 13, qui a abouti à une grève des salariés de l’incinérateur. Le centre de traitement des Cadeneaux est bloqué depuis cinq jours.

Le blocage de l’incinérateur de Clermont-Ferrand, principal centre de traitement du Puy-de-Dôme, engagé depuis jeudi 9 juin dans le cadre d’une action CGT/Nuit Debout, a été levé lundi 13 juin en fin d’après-midi pour permettre aux militants de se rendre à la manifestation nationale à Paris.

Les agents de la communauté d’agglomération du Havre (Seine-Maritime), entrés en grève reconductible jeudi 9 juin à l’appel de leur syndicat CGT dans le cadre d’un préavis courant jusqu’au 30 juin, poursuivent leur action. Lundi, la sortie des camions-bennes a été perturbée par une action de blocage, les forces de l’ordre ayant fini par dégager les accès.

À Lyon (Rhône), l’incinérateur de Gerland, principal équipement de l’agglomération, est bloqué ce mardi matin par des militants CGT de Lyon Métropole.

En Ille-et-Vilaine et en Moselle, des actions de grève et de blocage du ramassage et du traitement des ordures sont organisées ce jour.

De nombreux agents territoriaux sont aujourd’hui en grève et seront nombreux à la manifestation parisienne et dans celles organisées en territoire. À titre d’exemple, le syndicat CGT des agents territoriaux de Poitiers a affrété un car pour les seuls agents de la collectivité.

La mobilisation est également forte dans le secteur de l’eau avec par exemple 1200 grévistes annoncés dans la branche Eau de Veolia.

Par son obstination, le gouvernement porte l’entière responsabilité de la poursuite du conflit et de ses conséquences pour la population, qui demeure très majoritairement hostile au projet de loi Travail.

La Fédération CGT des Services publics renouvelle son appel à ses syndicats et militants à soutenir les occupations de site en cours, à engager partout sur le territoire des actions visant à paralyser la collecte et le traitement des déchets pour contribuer au blocage de l’économie, à préparer de nouveaux temps forts d’action les 23 et 28 juin, et à s’emparer de la votation citoyenne, pour gagner le retrait du projet de loi Travail et des négociations pour un Code du Travail du 21ème siècle.

Télécharger ce communiqué au format PDF :

Blocages dans le secteur des ordures ménagères, mobilisation des agents territoriaux : un grand 14 juin !

Mentions légales -  Site réalisé sous Spip