bandeau
Imprimer Imprimer

Envoyer à un ami Envoyer
à un ami

Motion de soutien pour le peuple au Brésil

A l’attention de la CUT du Brésil

Les délégués réunis en congrès de l’UFICT le mercredi 25 mai 2016, informés des évènements qui se déroulent au Brésil depuis le 17 avril dernier, tiennent à condamner le coup d’Etat perpétré au Brésil. La destitution de la présidente Dilma Roussef s’effectue dans le cadre des institutions héritées de la dictature. Ces institutions sont antidémocratiques. Ce coup d’Etat est organisé par l’administration américaine. La souveraineté du peuple brésilien doit être respectée.

D’ores et déjà, le « gouvernement » illégitime a remis en cause le droit de grève. Il veut également remettre en cause le code du travail, à travers une réforme similaire à la loi El Khomri. Il prévoit également la privatisation de la grande compagnie du pétrole Petrobras au profit des entreprises américaines, la remise en cause du droit à l’avortement, de l’ensemble des droits sociaux dédiés au plus démunis…

Le congrès réaffirme sa solidarité avec les travailleurs brésiliens qui s’organisent pour défendre la démocratie et la souveraineté, en défendant leurs droits et leurs organisations.

Le congrès se félicite de la campagne d’ores et déjà engagée et soutenue au Brésil par des syndicalistes du monde entier pour dire « bas les pattes devant le Brésil » !

Le congrès appelle l’ensemble des instances syndicales à prendre connaissance de cette motion de solidarité, à adopter des positions similaires et agir pour défendre les intérêts des travailleurs.

Mentions légales -  Site réalisé sous Spip