bandeau
Imprimer Imprimer

Envoyer à un ami Envoyer
à un ami

L’humanité du 30 mai 2016 | Baptiste Talbot : "nous allons durcir le ton"

Le secrétaire général de la CGT services publics fait le point sur l’état de la mobilisation chez les fonctionnaires.

Où en est la mobilisation chez les fonctionnaires territoriaux ?

Baptiste Talbot Nous avons déposé un préavis de grève continue depuis le mois de mars. Le préavis actuel court jusqu’au 14 juin, afin de permettre aux personnels de se mettre en grève – y compris sur un mode reconductible s’ils le souhaitent – et de s’associer aux actions dans les territoires au-delà des journées de mobilisation nationales. Le niveau de participation varie selon les endroits, mais globalement on a connu un pic le 31 mars et un regain de mobilisation la semaine dernière. Mais il faut reconnaître qu’on a encore du mal à faire comprendre à l’ensemble des agents qu’ils sont directement concernés par la loi El Khomri.

Vous expliquez que, contrairement à ce que disent nombre de médias, les fonctionnaires seraient directement impactés par cette réforme.

Baptiste Talbot Oui, car c’est l’existence même d’un cadre de garantie général pour les travailleurs qui est en jeu avec cette loi. Quand on remet en question la hiérarchie des normes dans le privé, on peut s’attendre à ce que cela soit remis en question ensuite dans le public. D’autant que l’on a vu avec l’annonce du report du rapport sur le temps de travail des fonctionnaires que cette question va revenir sur le devant de la scène. Par ailleurs, tous les candidats à la primaire de droite font de l’attaque contre le statut des fonctionnaires l’un de leurs chevaux de bataille pour 2017. Et les agents de la fonction publique continuent à être frappés de plein fouet par l’austérité. Une victoire contre la loi El Khomri pourrait nous redonner du souffle pour gagner sur d’autres points, et notamment contre les politiques d’austérité.

Est-ce que la situation financière des agents territoriaux est également un frein à leur mobilisation ?

Baptiste Talbot C’est vrai que beaucoup de nos collègues nous disent que, par rapport au mouvement contre la réforme des retraites en 2010, leur situation salariale s’est dégradée et qu’il est difficile pour eux de se mettre en grève. Mais cela n’empêche pas qu’il y a encore des potentialités pour augmenter la mobilisation. Nous allons nous attacher à durcir le ton dans les prochains jours.

Source : |L’Humanité->http://www.humanite.fr/fonction-publique-baptiste-talbot-nous-allons-durcir-le-ton-608245]

Mentions légales -  Site réalisé sous Spip