bandeau
Imprimer Imprimer

Envoyer à un ami Envoyer
à un ami

CGT Territoriaux EHPAD et CCAS Chambéry

Hier, le 28 avril 2016, la CGT a appelé les agents de l’EHPAD des « Charmilles » à se rassembler devant la structure pour porter leurs revendications nombreuses liées aux malaises de leur travail.

Ce rassemblement a permis notamment aux familles de venir soutenir l’action des agents et ainsi confirmer leurs malaises visibles auprès des dispenses de soins que bénéficient leurs parents.

Tout le monde s’accorde à dire que le manque de moyens humains et matériel est à l’origine de celui-ci. Le management aussi a sa part de responsabilité ; il n’y a pas eu assez d’écoute des agents qui depuis le début ont dénoncé une indifférence quant à leurs problématiques rencontrées dans l’ouverture de la structure.

Les revendications portent sur une implication franche des agents dans l’accompagnement de l’ouverture de l’EHPAD qui ne doit pas rester uniquement dans la sphère du management. Plus de moyens humains et matériels pour nos anciens comme les gants jetables, l’outil principal et essentiel qui garantit l’hygiène lors des soins (ex : les boites de gants sont nominatives aux agents et comptabilisées).

Les agents refusent d’être dans une posture d’économie financière imposée par la direction à l’initiative des élus qui ont pour objectif de faire des économies sur le dos des usagers et des agents, en dégradant ainsi le service public .

La CGT considère qu’il existe des moyens dans la collectivité pour faire autrement, tout est une question de choix et d’orientation politique publique portée par les élus. La prise en charges de nos ainés n’est visiblement pas la priorité de la ville.

Télécharger au format PDF

Presse action Charmilles 29 avril 2016

Mentions légales -  Site réalisé sous Spip