bandeau
Imprimer Imprimer

Envoyer à un ami Envoyer
à un ami

Syndicat CGT Ville de Montpellier | Lettre ouverte aux parents et pétition

Madame, Monsieur,

Le syndicat CGT Mairie, CCAS et Métropole de Montpellier tient à communiquer sur les mouvements de grève dans la restauration scolaire de la ville.

Pour information : le préavis de grève de notre Fédération est bien sur le retrait de la loi Travail mais pas seulement comme nos élus tentent de le faire penser. Il traite également des conditions de travail, de l’emploi, des salaires. Il était alors inévitable que les personnels s’appuient sur ce préavis pour exprimer leur mécontentement. Les AERS (Agent d’Entretien et de Restauration Scolaire), les ATSEM, les Animateurs, les RTGS voient leurs conditions de travail largement se dégrader.

Tout d’abord, sachez que cette situation de blocage n’est que la continuité d’actions entreprises dès 2015 par les agents des écoles notamment avec la mise en place de la nouvelle fonction d’entretien et des modalités de mise en place de ces expérimentations sur des groupes scolaires. Le 31 mars lors d’une journée d’action nationale, nous avions relayé le préavis localement en incluant dans nos
revendications les problématiques non résolues, dont aujourd’hui vous faites les frais. Nous ne sommes pas satisfaits que les enfants soient les otages de cette politique. Oui, des réunions de concertation ont eu lieu mais de véritables moyens ne sont pas donnés : on n’a jamais fait mieux avec moins !!!

Les agents de notre collectivité sont soucieux des conditions dans lesquelles vos enfants sont accueillis et notamment sur les temps de restauration : 3 agents techniques pour 200 enfants à servir (vaisselle, entretien des locaux, mise en table). C’est le quotidien dans certains groupes scolaires ! Des enfants de 4 ans qui mangent avec l’accompagnement d’un seul adulte pour 14 enfants : qui coupe la viande ? Épluche les fruits ? Quelle action pédagogique menée en ayant deux tables de 8 enfants à gérer ? Est-ce normal que le temps de restauration se termine à 13h45 voir 14h pour les enfants mangeant au second service ? Est-ce de bon ton de communiquer sur les produits de qualité (à voir) et la part du bio dans les assiettes des enfants si c’est pour qu’ils mangent dans de mauvaises conditions ?

Sachez que les agents perdent chaque jour de grève de l’argent et du pouvoir d’achat et voudraient pouvoir travailler dans de meilleures conditions pour un service public de qualité au service des usagers et surtout des enfants.

Vous côtoyez tous les jours ce personnel et vous connaissez leur engagement et
leur dévouement auprès de vos enfants. Une ville comme Montpellier se doit
d’assurer un service public de qualité et particulièrement en direction de
l’enfance et la jeunesse.

Le 14 Avril 2016

Télécharger au format PDF

Lettre ouverte aux parents
Pétition de soutien

Mentions légales -  Site réalisé sous Spip