bandeau
Imprimer Imprimer

Envoyer à un ami Envoyer
à un ami

CG 31 - Tract unitaire | Protection de l’enfance et des familles - Mise à la rue de centaines de familles et de jeunesLutte pour le maintien de la prise en charge hôtelière des jeunes majeurs et femmes avec enfant de moins de 3 ans

Face à la communication des élus et de l’administration du Conseil Départemental, l’Intersyndicale tient à apporter les précisions suivantes :

- Jeudi 9 avril 2016, l’administration nous informe de la fin de la prise en charge hôtelière des jeunes majeurs et femmes avec enfants de – de 3 ans, le tout présenté sous la forme d’un power-point relevant plus de la propagande que de l’information. A l’issue de cette présentation, l’intersyndicale a appelé à un rassemblement le mardi 12 avril 2016 à 13h dans la cour du Conseil Départemental, cette annonce ayant été
faite sans aucune négociation préalable.
- Lundi 11 avril, la direction générale propose qu’une délégation soit reçue mardi 12 avril à 13h. L’Intersyndicale prend note indiquant que le rassemblement ayant lieu à 13h, nous arriverions probablement en retard.
- Le mardi 12 avril dès 8h à l’arrivée au Conseil Départemental, les agents ont constaté que tout était « bunkerisé » !

A 13h, nous avons été obligés de nous rassembler sur le parvis du Conseil
Départemental, alors que ce rassemblement était prévu dans la cour.
À aucun moment l’intersyndicale n’a reçu l’information interdisant ce dernier
dans la cour.

Nous nous sommes alors rendus à l’entrée du bâtiment C, où nous devions
être reçus par l’administration. Il était alors 13h20.

A notre arrivée quelle ne fut pas notre surprise de constater que le portail était
fermé avec une chaine et un cadenas. On nous a alors indiqué que
l’administration et les élus avaient déjà quitté la salle ou nous étions censés
avoir rendez vous. Cette attitude a été perçue comme méprisante et
provocatrice.

Nous avons été ainsi les témoins, d’une crise provoquée et d’une gestion
désastreuse de la part du Conseil Départemental !

Nous sommes des représentants du personnel élus qui refusons d’être reçus
sur des sujets aussi graves et sérieux, par des rangées de CRS.

Nous vous souhaitons la bienvenue dans le nouveau monde du dialogue
social du CONSEIL DÉPARTEMENTAL 31.

Télécharger ce tract au format PDF :

CG 31 - Tract unitaire | Protection de l’enfance et des familles - Mise à la rue de centaines de familles et de jeunes

Article mis en ligne le 8 avril 2016 :

CG 31 - Tract unitaire | Protection de l’enfance et des familles - Mise à la rue de centaines de familles et de jeunes

Suite à une politique désastreuse du département depuis de très longues années, refusant l’augmentation des moyens pour le placement des enfants et des familles, de nombreuses familles et de nombreux jeunes sont actuellement hébergés à l’hôtel. Cette carence est dénoncée par nos organisations syndicales depuis de nombreuses années.

Pour l’ensemble d’entre eux, il s’agit de personnes prises en charge du fait des missions obligatoires du conseil départemental au titre du code de l’action sociale et des familles.

Prenant prétexte d’un « plan protection de l’enfance 2020 », visant à créer 430 place d’hébergement en trois ans (dont 40 en 2016) et sans attendre le début de l’audit sur l’ASE, le conseil départemental vient de nous annoncer la fin de la prise en charge hôtelière.

Les conséquences sont très simples : les jeunes mineurs nécessitant un placement seront mis en liste d’attente s’il n’y a pas une place agréée par l’ASE ! En attendant ?
Les femmes avec enfant de moins de 3 ans ne pourront plus bénéficier d’une prise en charge hôtelière.

Le CD veut s’appuyer sur la possibilité de les orienter vers des partenaires extérieurs hypothétiques et fantômes (associations). Quant à l’Etat, il a prouvé son inefficacité et son désengagement depuis des années. Ce n’est donc pas un partenaires fiables.
L’ambiance est garantie dans les salles d’attente des MDS ou du SAMI. En effet, ce sont bien les équipes de terrain qui devront raccompagner ces usagers à la porte, mais en les rassurant : « vous êtes en liste d’attente » !

Pour celles et ceux qui sont actuellement à l’hôtel, ils devront quitter le dispositif à partir de septembre 2016 et il n’y aura plus aucune prise en charge hôtelière au 1° avril 2017. D’ici là, il semblerait qu’ils devront basculer sur les dispositifs d’hébergement de droit commun (SIAO ou le 115).

Les jeunes majeurs ne seront plus hébergés à partir de 19 ans (retour vers le futur).
Enfin, ce plan est à moyen constant. Et les 5 millions d’euros d’économies faites sur le dos des plus précaires seront probablement utiles pour financer les 45 millions d’euros du parc des expositions, hors compétence obligatoire du conseil départemental.

Ce plan doit être voté à l’assemblée plénière du 12 avril

Rassemblement mardi 12 avril, 13 heures
Cour du conseil départemental

CG 31 - Tract unitaire | Protection de l’enfance et des familles - Mise à la rue de centaines de familles et de jeunes
CG 31 - Tract unitaire | Protection de l’enfance et des familles - Mise à la rue de centaines de familles et de jeunes

Mentions légales -  Site réalisé sous Spip