bandeau
Imprimer Imprimer

Envoyer à un ami Envoyer
à un ami

UL CGT Le Blanc Mesnil | Non, les patrons ne feront pas leur loi !

Laisser passer la loi Travail-El Khomri c’est donner des pouvoirs supplémentaires au patronat pour augmenter le temps de travail, précariser les salariés, faciliter les licenciements.

Laisser passer la loi Travail-El Khomri c’est ouvrir la voie à la casse du service public et à la casse du statut de la fonction publique.

Laisser passer la loi Travail-El Khomri, c’est donner raison à des patrons, qui comme Thierry Meignen, patron des communaux, tenteraient de s’appuyer sur une simple réunion du personnel (avec un vote à main levée ?) pour passer en force des modifications des conditions de travail des salariés en leur défaveur.

C’est donner raison à ce même Thierry Meignen, patron des communaux, quand il utilise sa police municipale pour faire taire les délégués de son personnel et ainsi mettre au pas, entre autres, tout son personnel.

Pour le bien-être, pour la liberté, pour la solidarité, la CGT appelle à la grève pour la journée du 31 mars.

Jeudi 31 mars, Assemblée générale interprofessionnelle, public-privé à 9h30
au 1 rue Léo Delibes au Blanc Mesnil, Maison des Syndicats, face à l’Hôtel de Ville
puis départ collectif à 11h vers Paris (Manifestation unitaire à Paris 13h30 Place d’Italie).

Pour la CGT,
Antoine Foti, secrétaire général de l’Union Locale CGT Le Blanc Mesnil.

Mentions légales -  Site réalisé sous Spip